Envie de participer ?

Quel beau week-end encore

quel beau week-end encore

Ce week-end, le championnat des clubs reprenait ses droits. Nos deux équipes masculines devaient se reprendre aprés des débuts ratés et notre équipe féminine devait quant à elle confirmer le bon résultat de la première journée.

Les féminines se déplaçaient au Val d'Ainan pour y rencontrer le matin l'équipe locale et l'impressionnante équipe de Saint Romans l'après midi. Nos huit joueuses étaient présentes. Le matin, et même si le Val d'Ainan nous a poussé jusqu'à devoir gagner la triplette, l'équipe a maitrisé son destin et la victoire fut au rendez vous. Après un pique nique préparé par Bénédicte, quelques blagues salaces et beaucoup de rires, la partie de l'aprés midi se profilait avec un objectif : la gagne puisqu'une victoire nous assurait la montée en division 1. Mais voilà, l'équipe de Saint Romans composée des championnes triplette en titre nous mettait la pression dès les têtes à têtes. Pourtant avec nos deux victoires en doublettes, l'espoir était présent mais en triplette le niveau de ces dames qui ont évoluées trois ans en championnat national des clubs ne nous laissaient aucune chance. Défaite et rêve d'accession envolé mais quel plaisir de coacher cette bandes de folles.

L'équipe masculine 1 coaché par Christophe Coignoux devait montrer les crocs à domicile et le matin nos joueurs ont fait preuve de solidarité, d'esprit d'équipe plus qu'important dans cette compétition pour s'imposer trés aisément contre une équipe de La REP qui n'a pas joué à son niveau mais c'est parce que les gars du Val d'Amby ne les ont pas laissé respirer. Une victoire pleine de talents qui effaçait la contre performance de la première journée. En plus de concourrir, nos joueurs ont aussi su donner un sacré coup de main lors de la pause du midi. A 14h, il fallait repartir au combat et vaincre contre l'équipe de saint Quentin Fallavier et ainsi s'assurer presque à 100% le maintien dans cet division. Maintien qui était l'objectif de début de saison. La partie contre Saint Quentin Fallavier fut plus disputée mais Christophe coachait comme il le fallait et une triplette sur deux nous assurait la victoire. La pression montait sur notre deuxième triplette quand on perdit la première mais Jorge et Hamoudi accompagné de Kévin ne voulait pas perdre encore contre ce club de Saint Quentin. Allez savoir pourquoi !. Jorge terminait le travail par un carreau et l'appoint de sa dernière boule. Deux matchs, deux victoires, contrat rempli. La dernière journée pourra se jouer avec moins de tensions. Une conclusion : équipe bien constituée, solidaire et talentueuse.

Enfin l'équipe masculine 2 qui a ratée son entrée dans cette compétition en s'inclinant contre Moidieu lors de la premère journée se déplaçait à Maubec pour y jouer le matin l'Isle d'Abeau et Team87 l'après midi . Deux équipes que l'on savait être difficiles à jouer d'autant plus que notre équipe était amputée de ces deux meilleurs joueurs , Steve et Christophe qui étaient absents pour ce déplacement. Contre l'Isle d'Abeau, les rencontres furent trés disputées mais nos joueurs ont su éléver leur niveau de jeu et faire preuve de beaucoup de solidarité pour s'imposer. Une victoire, la route vers le maintien s'éclaicissait. Un repas pris au restaurant, des apéros pris avec modération, de la franche rigolade, tous les ingrédients étaient réunis pour un exploit l'aprés midi mais voilà, quand c'est plus fort, c'est plus fort et bien que nous n'avons rien laché, Team87 était bien trop supérieur. Lourde défaite mais qui ne remet pas en cause l'objectif initial de se maintenir car avec une victoire lors de la dernière journée contre une équipe à notre portée, ça devrait le faire mais il faudra être sérieux comme toujours. Cette bande de copain sait se sortir les doigts du c... quand c'est nécessaire.

Conclusion de week-end : encore de bons résultats sportifs et une trés belle image de notre club tellement  nos équipes savent se faire apprécier par leur bon comportement mais aussi par leur qualité de jeu indéniable. Bravo à tous.


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.